Site de ressources pour le compositeur de MAO

Vous trouverez gratuitement sur ce site tout le contenu de mes formations à la fac de Jussieu, UPMC, et dans mes studios de Capitale Enseignement.

Une pédagogie complètement réinventée parce que le compositeur de MAO ne compose plus comme le faisaient Mozart ou Stravinsky.

Vous avez des vidéos, des images, du texte et des liens vers plus d’information.

Des exercices parce que sans les entrainements, il n’y a pas d’apprentissage.
Les applications sont plus importantes que les cours car elles sont le moment où vous vous appropriez la connaissance, avant, ce n’était que théorie.

Je forme des amateurs et des professionnels, certains vont jusqu’au diplôme certifié d’état de compositeur de musique de film.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et vos questions qui m’aident à perfectionner sans cesse le contenu que je vous offre.

Il est temps pour vous de cliquer sur le SOMMAIRE.

A bientôt

Stéphane Meer


Une méthode réinventée spécifiquement pour les compositeurs de MAO

Cette approche de la composition pour les musiciens de MAO s’est élaborée, ou plutôt improvisée, au fur et à mesure de mes cours.
 
Je me suis vite rendu compte que l’enseignement que j’avais reçu ne convenait pas et qu’il fallait tout réinventer.
Certains concepts sont entièrement nouveaux ; je ne les ai vu nulle part ailleurs.
D’autres sont juste présentés de manière complètement différente de l’enseignement traditionnel.
 
Ce cours est la synthèse de nombreux styles. J’ai pris l’essentiel de chacun d’eux.
J’ai laissé tomber de nombreuses règles, qui me paraissaient trop spécialisées ou typées, pour transmettre l’essentiel, l’efficace et le pragmatique.
Les compositeurs de musique de films sont amenés à écrire dans tous les styles.
J’ai donc une formation privilégiée pour apporter le meilleur de nombreuses cultures.
 
Je m’adresse à des élèves qui sont souvent autodidactes et qui, majoritairement, ne lisent pas la musique.
En fait, ils ne la lisent pas avec des partitions ; ils la lisent avec l’éditeur de leur logiciel musical.
Avec un esprit ouvert, on se rend compte que cela revient exactement au même.
Certains élèves écrivent les notes à la souris sur leur écran, de la même façon que Mozart avec une plume d’oie trempée dans l’encrier sur une feuille de papier.
 

Il faut adapter l’enseignement aux nouveaux musiciens et non-pas leur imposer l’enseignement d’hier.


Ca prend combien de temps d'apprendre à bien faire de la musique ?

Combien de temps ça prend d’apprendre à parler une langue étrangère ?

Il est plutôt rapide d’apprendre à se débrouiller, mais la maîtrise prend du temps.

Faire de la musique, c’est plusieurs choses :

D’abord, c’est jouer d’un instrument.
En général du clavier, parce qu’il est relié à l’ordinateur.
Jouer du piano prend des années, alors pourquoi jouer du clavier devrait être rapide ?
Parce q’on peut jouer doucement, on peut jouer une main après l’autre, et on peut se corriger.
Mais mieux on joue, et mieux on programme.

Ensuite il y a l’harmonie.
L’harmonie explique pourquoi certains enchaînements fonctionnent mieux que d’autres, et quels sont les bons accords pour mettre en valeur votre mélodie.

L’harmonie dépend du style musical.

Ce qui est vrai pour le jazz, n’est pas forcément vrai pour le rock. Ce qui est vrai pour le classique, n’est pas forcément vrai pour la chanson.
Les règles harmoniques dépendent donc du style musical.
Elle dépend également du style de l’artiste.
Ce qui est vrai pour les Beatles, n’est pas forcément vrai pour Evanescence.
Ce qui est vrai pour Prince n’est pas forcément vrai pour Eminem ou Daft Punk, etc.
Pour pouvoir s’y retrouver, on comprend qu’il est indispensable de distinguer le fondamental, vrai pour tous, et le relatif, vrai pour un style particulier.

Ensuite il y a l’ordinateur.
La connaissance du logiciel est indispensable de pouvoir réaliser son projet.
Si on galère trop avec le logiciel, alors on perd le fil.
Souvent, une station de travail peut être une source de créativité et d’imagination.
Pour cela, il faut maîtriser le mode d’emploi, et ça prend du temps.
Heureusement, certains concepts sont universels.
Un compresseur sera toujours un compresseur, un égaliseur, une réverbération, une automation, etc.
Idem pour les pistes midi, audio, groupe, effet, etc.

Dès qu’on maitrise un logiciel, on est paré pour tous les autres.

Il reste une dernière catégorie : l’oreille musicale.
Acquérir une bonne oreille prend un temps énorme.
Alors parfois on préfère en faire l’impasse.
Il n’existe qu’une seule façon de s’en passer qui ne nuise pas à la créativité.
C’est de très bien connaître son instrument.
Je veux dire que le musicien de jazz manouche, qui est capable de reproduire n’importe quelle mélodie d’oreille sur son instrument, pourra se passer de connaître le nom des notes.
Je ne dis pas que de connaître le nom des notes n’est pas utile, je dis juste qu’il est possible de s’en passer.
La meilleure manière d’apprendre son instrument, du point de vue de l’oreille, c’est d’improviser.
L’improvisation vous oblige à mémoriser la sonorité des accords, la relation entre les notes et les mélodies, et donc l’oreille musicale.
C’est par conséquent la meilleure alternative au travail classique.
Notez que rien ne vous empêche de faire les deux !

8 Thoughts to “Apprendre la musique”

    1. Bonjour Matthias.

      Que signifie « infuser », s’il vous plait ?

      La rentrée des cours de Jussieu est début février.
      Inscriptions maintenant.

  1. Salut je suis votre artiste chanteur du reggae Sangare bob junior je veux apprendre la guitare inscription à votre école je suis actuellement en tunisie

    1. Bonjour Chris.

      Le prochain cours est le Vendredi 10 novembre. Venez et on verra.

      Le mieux est de m’appeler. 06 13 87 43 59

      Selon votre expérience, il sera possible d’ajouter des séances de remise à niveau pour prendre le cours en route.

      A bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *