Composer la musique d’un film pour le cinéma ?

Composer la musique d'un film pour le cinéma ?

Composer la musique d’un film pour le cinéma ?

Dans le métier de compositeur de musique de film, la première note de la partition n’est pas pour l’œuvre musicale, mais pour le film. Au septième art, la bande son sert à traduire les émotions ou un sentiment joué par l’acteur.

Un compositeur de musique pour le cinéma ressemble un peu à un point de liaison entre l’intention du réalisateur et la façon dont il est possible de satisfaire sa demande qui est parfois assez mystérieuse et toujours subjective.

Il faut savoir qu’une bande sonore, aussi majestueuse qu’elle soit, si elle ne colle pas avec les images du film, peut anéantir le jeu des acteurs. Comme la magnifier, dans le cas contraire. L’inconscient et la musique d’un film sont intiment liés. Elle est la part obscure des images.

Trouver une bande originale de film

Composer la bande originale d’un film est un travail assez difficile : il faut savoir déchiffrer une grande quantité de paramètres et bien identifier les bonnes directions. C’est pourquoi, l’entente entre le réalisateur/réalisatrice et le compositeur est importante, les notes de la partition étant en finalité la retranscription sonore de ce que veut mettre en évidence le cinéaste en juxtaposition de ce que montre l’image. De cette complicité dépend souvent le succès artistique du long métrage ou du court métrage.

Dans le cas où le réalisateur demande au compositeur de refaire à maintes reprises la musique d’une même scène, l’entente peut s’effriter et il peut devenir difficile de trouver un point d’accord.

Le travail du compositeur de musique de film

Composer la musique d'un film pour le cinéma ?

Parfois, le compositeur a reçu une formation au conservatoire, parfois, c’est un autodidacte. Mais pour le travail spécifique de composition pour le septième art, deux approches de création existent. La première est de composer la bande sonore avant de tourner le film. Cette technique a en outre été retenue par les réalisateurs Sergio Leone avec Ennio Morricone  mais aussi pour le film « Adieux à la reine » de Benoit Jacquot. C’est aussi ce que fait Christopher Nolan avec Hans Zimmer.

La seconde approche est la plus commune. Le compositeur de musique prend connaissance du montage et fait part de ses intentions (maquettes sonores). C’est une façon de faire efficace car le montage constitue l’ossature du film et la composition musicale peut lui donner un esprit.

Enfin, il est possible de citer une troisième technique, un peu moins élégante, qui consiste à s’inspirer de compositions musicales filmographiques pour voir ce qui pourrait faire l’affaire. Cela permet de trouver de l’inspiration mais attention si le réalisateur vous demande de faire une symphonie avec un budget famélique, et surtout sans faire de plagiat.

La musique de film est incontournable

Imaginez deux secondes seulement, un film sans musique. On vous l’accorde, c’est difficile. La bande sonore représente l’élixir des images et permet de se souvenir longtemps du film. À ce sujet, on a d’ailleurs tous en tête la musique de la liste de Schindler, de Pirates de Caraïbes ou de La guerre des étoiles.

La musique de film fait aujourd’hui partie du décor de la musique moderne.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.