Les principales compétences d’un compositeur

Les principales compétences d’un compositeur :

Les principales compétences du compositeur

Vous aimez la musique? Les principales compétences du compositeur sont :

  • Travailler vite, et travailler en direct avec le réalisateur à côté de soi.
  • Maîtriser son logiciel de MAO. On vient de voir que c’est très frustrant d’avoir un logiciel que l’on ne maîtrise pas. On a l’impression d’avoir les mains attachées dans le dos. Il faut maîtriser son logiciel de MAO sinon c’est un mois de galère totale et on est complètement perdu, trois mois de domptage et ensuite on est complètement à l’aise. C’est-à -dire qu’il peut arriver de temps en temps qu’on cherche une fonction mais franchement au bout de trois mois, on est tout à fait à l’aise et on obtient beaucoup de bénéfices.
  • Avoir les banques de sons appropriés selon le style de musique que vous désirez. Si vous faites de l’orchestral, ce n’est pas les banques de sons données avec le logiciel qui vont convenir. Il faut des banques de sons spécialisées avec des switchs très avancés, il faut qu’ils aient trois ou quatre contrôleurs en même temps pour avoir toutes les nuances et toutes les attaques, tous les phrasés des instruments. Voilà, soyez très bien équipé, si vous voulez être un professionnel de musique de film.
  • Avoir une grande polyvalence et souplesse de style.Oui, parce qu’on est sans arrêt un caméléon entre les contraintes, les types de films complètement différents, les réalisateurs complètement différents voire opposés.
  • Comprendre le vocabulaire et la psychologie du réalisateur. On en a déjà parlé. C’est très important d’avoir ce dialogue et un réalisateur travaillera avec vous parce qu’il sentira que vous le comprenez.
  • Avoir une stratégie pour se faire connaître. J’aurais bien aimé avoir une heure de plus pour vous parler de toutes les stratégies à mettre en place. Car même si vous êtes le meilleur compositeur de la planète mais que vous attendez à côté de votre téléphone qu’on vous appelle, ça ne va pas suffire. Donc il faut vraiment qu’on travaille ces informations parce que c’est presque aussi important que tout le reste. C’est-à-dire qu’il ne s’agit pas seulement d’avoir toutes les compétences, il faut aussi savoir comment faire pour créer son réseau, pour rencontrer les réalisateurs, pour faire tout ce qu’il y a autour. C’est un métier extrêmement relationnel.
  • Et en dernier, n’oubliez pas de faire une musique fantastique,parce que nous avons beaucoup parlé «technique» Nous faisons des formations soit sur place, soit en ligne, en collectif ou en particulier. Nous faisons aussi des stages, et il existe des financements pour les professionnels… l’AFDAS et Pôle emploi également, peuvent  vous aider à financer vos formations.

Si vous voulez me contacter pour continuer la discussion et que vous vous intéressez à des formations ou à des compléments de formation, n’hésitez pas. Vous avez mes coordonnées.

Merci pour vos encouragements c’est très sympa et j’espère qu’on va se revoir bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.