Quand la mélodie devient un thème

Une mélodie devient un thème quand on introduit un ou plusieurs éléments de symétrie.

Qu’est-ce que la symétrie ?

La symétrie, c’est une répétition d’une phrase, d’un élément mélodique ou rythmique, avec ou sans évolution.

Voici tout de suite des exemples:

Live and let die de Paul Mc Cartney

Le modèle utilisé est la symétrie en trois fois.

Première fois simple, deuxième fois avec une légère variante, et troisième fois développée.

Ecoutez la première fois simple:

Voici la seconde fois, légèrement variée:

Puis la troisième fois développée:

Dans l’enchainement, cela donne ceci:
 


Le début de la cinquième symphonie de Beethoven

Ici la symétrie est rythmique.
Beethoven nous offre un exemple extrême de répétition rythmique, écoutez:  


Le final de l’oiseau de feu de Stravinsky

Ici Stravinsky utilise un thème simple.
Il le répète et l’amplifie par l’orchestration.
Puis il commence à le distordre.
Enfin il modifie son harmonisation.
La symétrie vient de la répétition d’un thème unique, écoutez:
 


Wonderwall d’Oasis

Refrain symétrique, pont symétrique, refrain symétrique, on obtient une mélodie d’une grande efficacité.
Ici, un peu comme chez Mc Cartney, on a deux répétitions identiques, puis une troisième développée, écoutez:

4 Comments

  1. Pingback: Comment composer au piano ? - Composition de M.A.O

  2. Pingback: Le compositeur, le réalisateur, le producteur - Composition de M.A.O

  3. Pingback: Comment construire un thème impactant ? - Composition de M.A.O

  4. Pingback: Comment créer une musique de film - Composition de M.A.O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.