Régler les effets guitare

Apprendre à régler les effets guitare avant de passer en studio

Lorsqu’on écrit des musiques à la guitare, avoir un riff ou une progression d’accords qui tuent n’est que la moitié du chemin à parcourir. Et si l’enregistrement du son de l’instrument peut être assez simple, il peut parfois manquer une dimension spatiale à votre son. Une caractéristique que l’on retrouve d’ailleurs souvent sur les enregistrements pro. Alors réfléchissez bien à votre son avant de commencer à enregistrer en studio.

Notre formation home studio en ligne vous apprend tous les secrets pour bien régler votre guitare avant d’enregistrer en studio. Prenez contact avec nos formateurs pour en savoir plus.

Il y a plusieurs façons de rendre vos enregistrements de guitare électrique ou acoustique plus épais, plus larges et finalement meilleurs, ainsi que tout un monde d’effets et de réglages d’ampli qui vous permettent de composer le son le plus approprié et le plus percutant pour vos chansons. Alors, prenez votre guitare acoustique ou électrique et passez un peu de temps à expérimenter. Tout d’abord, regardons quelques effets de guitare essentiels…

Effet guitare : Overdrive

L’overdrive est un effet qui déforme un signal de guitare tout en douceur et tente de recréer l’effet d’un amplificateur à tubes.

Il peut créer des sons rythmiques chauds et légèrement croustillants. On pense par exemple à AC/DC.

CONSEIL D’UTILISATION : Pour un son overdrive lourd, réglez le contrôle de “gain” ou “drive” à un niveau élevé et le “lever” ou “output” à un niveau plus bas. Pour un effet de boost plus net, faites l’inverse.

Effet guitare : Distorsion

Les premières boîtes de distorsion ont été les fuzz des années 1960. C’était des boîtiers très simples mais diablement efficaces. Depuis, la distorsion a évolué vers des sonorités plus modernes avec aussi le développement de circuits plus raffinés. La distorsion est à la base de tout, des Rolling Stones à Jimi Hendrix à Nirvana, en passant par le plus lourd du métal moderne !

CONSEIL D’UTILISATION : Essayez d’utiliser le contrôle de volume de votre guitare pour régler la quantité de distorsion et le volume. Efficace pour passer des sons rythmiques aux sons solos.

Effet guitare : Réverbération

La réverbération simule les réflexions des sons lorsqu’ils rebondissent sur des surfaces et s’affaiblissent puis se répètent une ou plusieurs fois avec un intervalle de temps prédéterminé. La reverb est utilisée dans tous les styles de musique, du rock’n’roll ancien au rap et à la pop moderne.

CONSEIL D’UTILISATION : Configurez deux amplis et expérimentez les réglages stéréo sur des les différents appareils. Un plaisir sans limite vous attend !

Effet guitare : Vibrato

Le vibrato a été introduit dans les premiers amplis guitare de Magnatone, Gibson, Fender et Vox. Ce n’est pas la même chose que le trémolo. Le vibrato est une modulation de la hauteur, le trémolo est une modulation du volume. La confusion peut s’expliquer par une erreur d’étiquetage historique : Le Tremolo Synchronisé de Fender monté sur la Stratocaster, par exemple, est en fait un vibrato. Les utilisateurs célèbres de cet effet guitare sont nombreux Graham Coxon de Blur jusqu’aux légendaires bluesmen Robert Cray.

CONSEIL D’UTILISATION: Le vibrato lent peut produire des sons éthérés lorsqu’il est utilisé sur des notes d’arpège soutenues ou sur des accords qui sonnent. Les vitesses plus rapides ont un effet de tremblement vraiment sensible.

Il existe beaucoup d’autres boîtiers pour produire des effets guitare (phaser, flanger, compression, chorus, delay, pitch shifter, etc..).

Notre formation home studio et MAO sur internet vous dit tout ce qu’il faut savoir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.