Comment utiliser les gammes ?

Dans cette vidéo, je vais te montrer ce que c’est une gamme. Comment utiliser une gamme musicale ? À quoi ça sert ? Comment tu peux l’utiliser pour améliorer tes productions, écrire des mélodies, des accords ?

Salut, c’est Alex de Beat Genius !

Je vais te montrer tout ça sur FL Studio. Si tu découvres ma chaîne, je t’invite à t’abonner, je fais une vidéo chaque jour sur la production et le beatmaking, en général. Je vais aussi te préparer un pack de sound qui se trouve dans la description. Tu peux aller le télécharger si ça t’intéresse.

Donc, on va pouvoir passer tout de suite aux gammes. Pour te montrer ça, je vais aller dans le piano roll, donc là, je désactive le son. Une gamme, c’est quoi ?

En fait, une gamme, c’est une suite de notes qui vont toutes bien sonner ensemble. Qu’est-ce qu’on peut en déduire de cette définition ? C’est qu’en fait, à l’intérieur de la gamme si tu mets plusieurs notes, elles vont toutes bien sonner ensemble et donc tu pourras faire des mélodies facilement grâce à ça.

 

Comment trouver une gamme ? Sur FL Studio, c’est assez simple, en fait, un raccourci ici “Stamp” qui permet de définir des gammes facilement. Donc, tu as ici “Melodic scales”, en français ça veut dire “gamme”.

Donc des gammes musicales qui vont te donner une suite de notes que tu vas pouvoir mettre les unes à la suite de l’autre.

 

En fonction du nom de la gamme et de l’origine de cette gamme, tu vas avoir différentes tonalités, différentes ambiances. Par exemple, tu as les gammes un peu mineures, qui vont vous donner une ambiance un peu plus triste ; tu as les gammes majeures qui vont donner quelque chose de plus joyeux. Après, ce que je dis là, c’est à prendre avec des pincettes, ça dépend des gammes aussi. Par exemple, tu as la gamme Arabic, qui va te donner ce petit côté Arabique de sonorités.

 

Je veux juste te montrer comment utiliser l’Eolien. C’est une gamme mineure, donc tu vas pouvoir sélectionner ça et cliquer sur une note. Ensuite, ça va t’afficher une gamme qui y correspond. Donc, là, par exemple, je clique sur C et on aura par exemple la gamme mineure naturelle en C . Si tu cliques par exemple sur B, ce sera B mineur.

 

Après ça, c’est des appellations anglaises des notes, en français tout ça, ce serait : do – ré – mi – fa – sol – la – si – do, mais pour rester simple et pour que ce soit plus clair sur FL Studio, je vais continuer avec les notes qui sont écrites ici. Donc, tu vois ici, ce sont toutes les notes qui vont bien sonner ensemble. Tu vas pouvoir enchaîner ça et à partir de ça créer des mélodies et des accords.

 

Là, j’ai ma gamme qui commence en C et qui s’arrête en A#, donc je vais faire un copier-coller et la descendre d’une octave, comme ça on aura plus de place pour créer des mélodies et des accords. Ensuite, je vais insérer un piano pour te montrer comment utiliser tout ça. On va aller dans le Piano roll. Donc, si tu veux afficher ces notes ici en transparence, c’est dans “Helpers” – “Ghost channel”.

 

On a commencé notre gamme ici en C mineur, donc on va pouvoir créer les accords à partir de cette gamme. C’est super simple, en fait, tu vas mettre une note. Ensuite, tu en passes une et tu en mets une autre. Là, on a un accord en C mineur. Après, on va pouvoir, toujours à l’intérieur de cette gamme, créer d’autres accords. Ça va peut-être sonner avec beaucoup de tension, il suffit de tester. Là, tu vois, ça sonne assez sombre.

 

Ce que tu peux faire, c’est passer au degré suivant en restant toujours dans la même note de la gamme, que tu vois en transparence. Juste là, on va voir un accord majeur. Ici, on a un accord mineur, il suffit de compter en fait, là tu as 0 – 1 – 2 – 3 – 4 – 5 – 6 – 7, donc 0 – 3 – 7 et à l’inverse ce sera 0- 4 – 7. Tu vois, c’est un accord mineur puis ensuite un accord majeur.

 

Ensuite, on peut continuer à ajouter d’autres accords. Je fais un peu au hasard là, mais c’est pour te montrer qu’on peut créer des accords assez facilement. Je vais couper ici sinon ça va à chaque fois se répéter.

Une petite astuce : clic droit et couper, ça va couper une petite partie. Pour les accords, tu vois, c’est assez simple, il suffit de choisir une gamme dont tu as envie que l’ambiance se reflète dans ta production.

 

Par exemple, si tu veux créer un peu de trap avec des saveurs Arabic ou quelque chose de Japonais, là j’ai pris une simple gamme naturelle mineure. Et tu vois, il suffit de choisir les notes qui sont en transparence et ce qui est vraiment important c’est de rester dans la gamme quand tu veux créer tes accords, si tu veux que ça fasse sens, après il y a certains moments où on peut sortir d’une gamme mais c’est un peu plus avancé, il faut savoir ce qu’on fait.

 

C’est peut-être vrai plus au niveau des mélodies mais pour les accords c’est quand même mieux de rester dans une gamme, si tu veux t’y conformer en tout cas. Donc, ça te permet de faire des accords qui vont bien sonner ensemble et qui vont rester, dans l’ensemble, assez cohérents. Après, en fonction de ce que tu veux faire, tu peux changer, modifier, faire des répétitions. Et ensuite, grâce à ça, on peut faire de la mélodie aussi, assez facilement.

 

Je vais mettre ça dans un autre pattern. Tu vois comment faire une mélodie assez simplement ? Il suffit aussi de rester dans la gamme, c’est pas plus compliqué que ça. Tu vas voir toutes les notes de la gamme. Tu vois, on va de C à C donc on a fait le tour de la gamme.

 

La gamme se compose normalement de 8 notes. En fait, la dernière note de la gamme, ça doit être celle juste avant la suite. Je ne sais pas si c’est clair, mais en fait, ça va être une répétition comme je te dis ici. La gamme elle comme en C et puis elle va jusque-là et après, on recommence.

 

Voilà, après ça, c’est une mélodie pas très compliquée, mais, à partir de ça, tu peux peut-être commencer par une note et puis te dire qu’est-ce que j’ai envie d’entendre ensuite qui se trouve dans la gamme. À partir de ça, tu peux faire d’autres mélodies plus complexes.

 

Tu vois, ce n’est pas très compliqué de trouver une mélodie à partir d’une gamme, il suffit juste de regarder les notes en transparence et de rester dans la gamme. Après, tu dois faire en sorte que ça soit un peu cohérent avec tes accords, si tu as deux accords, et ça, c’est une autre chose.

 

Ce qu’on peut faire, c’est retourner au niveau des accords et de mettre en cohérence la mélodie et les accords. Ensuite après, il suffit de faire des petites modifications, ce n’est pas si compliqué que ça.

 

Au niveau des accords, on peut faire ça. Par exemple, on peut mettre une note de basse, tu vois quand on joue au piano en fait, tu as la main droite qui va jouer des accords et ensuite, tu as la main gauche qui va jouer des notes de basse. Donc, tu vois, c’est le même principe ici, en haut, tu vas voir tes accords un peu plus aigus et puis en bas, tu vas pouvoir avoir des notes de basse.

 

C’est assez simple de faire ça, c’est de prendre les notes qui sont juste en bas de l’accord, tu les sélectionnes. Là, je fais SHIFT, et pour reprendre le crayon : CNTRL+A, ensuite, tu fais CNTRL+C et CNTRL+V et CNTRL+down. Ensuite, on peut diminuer un peu la vélocité des notes de basse. On continue la mélodie.

 

Là par exemple, pour la fin de la mélodie ce qu’on peut faire, c’est de faire correspondre la note supérieure de l’accord, qui est la note qu’on va le plus entendre dans l’accord, et là comme notre accord est un peu bas, on peut peut-être le mettre à D#.

 

Après, on a une mélodie assez simple, j’ai fait ça sans trop me prendre la tête, j’ai trouvé les accords assez simplement, un piano assez simple et tu peux vraiment arriver à des résultats assez complexes, même si tu ne connais pas vraiment les fondements et les aboutissants de la théorie musicale. Il suffit juste de comprendre comment utiliser les outils qui sont mis à ta disposition.

 

Ça ici, ce sont toutes des gammes et tu peux utiliser ça assez simplement même si tu ne sais pas comment faire un accord, je peux te montrer assez simplement. Tu vas ici, dans le piano roll et là tu as déjà tous les accords qui sont listées. Tu veux un accord majeur, tu cliques sur le majeur, ce n’est pas plus compliqué que ça. Tu as vraiment plein d’outils qui sont mis à ta disposition : tu as des accords septième, donc ça, c’est plus des accords qui vont être utilisés dans des sons type jazz, soul… Tu as des accords aussi de neuvième, ça, c’est des trucs aussi utilisé en jazz et des trucs assez complexes. Donc, il y a plein de possibilités.

 

Par exemple, on pourrait utiliser la gamme Arabic pour faire un petit test. Ensuite, ça va vraiment avoir cette tonalité un peu spécifique. Donc ça, c’est dû aux différents instruments qu’ils utilisent, c’est l’évolution de la musique. Tu vois ici beaucoup de notes qui sont conjointes, qui se suivent juste l’une à côté de l’autre, donc tu as une note au-dessus avec un demi-ton en plus et ça va créer un peu de tension en fait.

 

Voilà, c’était une petite astuce que je voulais te montrer. Ensuite, à partir de là, tu peux ajouter un peu des effets sur ton piano. Disons qu’on va mettre ça dans le mixer, on peut ajouter un peu de réverbération. On est arrivé à avoir un résultat qui est vraiment cool juste avec la FL Keys, donc il y a un plugin de base de FL studio là, un piano vraiment basique et très agréable à l’écoute.

 

Il suffit juste de savoir quelles notes utiliser, quels accords utiliser, ça tu peux les trouver facilement avec les gammes et ensuite tu ajoutes peu d’effet comme ça, de la réverbération ou quoi que ce soit sur tes mélodies, sur tes productions, ça dépend aussi du plugin que tu utilises, tu as certains plugins où il y a déjà des effets pré-intégrés.

 

Donc, il faut veiller à ne pas trop en faire non plus. Mais si jamais, tu veux comprendre un peu quels effets appliquer sur tes sonorités, pour qu’elles sonnent un peu mieux, j’ai préparé une méthode qui s’appelle : “Booster ces productions en une heure par jour”, le lien se trouvera dans la description.

 

Donc voilà, ce sera tout pour cette vidéo, si tu aimes bien que je fasse des vidéos sur la théorie musicale et ce genre de choses n’hésite pas à me le dire dans les commentaires. Je pense que je vais faire un peu plus de sujets de vidéos sur ce sujet, sur comment composer, comment faire des bons accords qui se suivent bien entre eux et des mélodies qui sont un peu accrocheuses à l’oreille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.