La profession de compositeur de musiques de film

Devenir compositeur de musique de film demande une bonne dose de patience et de talent. Mais c’est certainement votre passion pour le cinéma qui fera toute la différence. Vous imaginez bien qu’on ne s’improvise pas compositeur de musique par magie. Créer une partition pour l’image prend du temps et requiert forcement une solide formation musicale.

Zoom sur le métier de compositeur pour l’image

La profession de compositeur de musiques de film

Le réalisateur a pour mission de narrer une histoire avec des dialogues et des images. En parallèle, le compositeur doit raconter la même histoire, mais avec des notes. Il passe beaucoup de temps à échanger avec le scénariste, le réalisateur et enregistre ses créations musicales dans une salle de montage.

Son travail de composition est ensuite finalisé avec un orchestre en auditorium.

Les qualités requises pour composer de la musique de film

  • Être créatif
  • Diplomate
  • À l’écoute du réalisateur
  • Avoir une culture cinématographique solide

Quand la musique se greffe au visuel

Le compositeur de musique de film écrit les mélodies que le spectateur et le réalisateur veulent entendre. La musique accompagne les couleurs, l’atmosphère et les lumières. C’est à la fois un travail subjectif et guidé.

Chaque projet cinématographique a ses propres problématiques. Autrement dit, écrire une partition pour le cinéma est toujours une nouvelle expérience. Concrètement, il n’existe pas de recette magique qui marche pour tous les films. C’est d’ailleurs ce qui rend le travail difficile et palpitant.

Mao et musique de film

En 2019, le compositeur de musique de film utilise toujours des logiciels MAO : Cubase, Digital Performer, Sonar, Pro Tools ou encore Logic Audio. Il ne faut pas pour autant être un geek pour maîtriser ses outils technologiques. Cependant, une bonne aisance avec l’univers du numérique est un atout crucial.

Communiquer autour de son métier

Un bon réseau professionnel est très important pour se faire connaître. Un producteur de films pour le cinéma ou la télé dépense beaucoup d’argent pour développer un projet. Et, logiquement pour minimiser les risques, il fait plus facilement confiance à un compositeur qu’il connaît ou avec qui il a déjà travaillé. Par exemple, il y a de fortes chances qu’il vous contact si un monteur, un ingénieur du son ou un cameraman lui a parlé de vous.

Les réseaux sociaux sont également d’excellentes places pour trouver des contacts et vous faire connaître. Vous pouvez y partager vos musiques et inviter des réalisateurs à relayer vos créations.

Une autre alternative est d’envoyer directement des mails aux sociétés de production. Pour ce faire, vous veillerez quand même à personnaliser chaque message.

Avoir un site internet

Vous avez besoin de travailler ? Alors, vous devez avoir un site internet. Il est votre meilleur CV. Restez basique, les professionnels du cinéma et la télévision ne sont tous des férus du digitale.

Votre formulaire de contact doit être visible. Privilégiez aussi un format audio pratique comme le MP3. Vous pouvez aussi héberger vos bandes sonores et démo sur une plateforme de partage comme SoundCloud.

 

One Comment

  1. Pingback: Les techniques pour se faire connaître - Composition de M.A.O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.