L’accord de quinte augmentée

Le troisième degré mineur est un accord de quinte augmentée.

En la, cela donne:
do, mi, sol#, c’est à dire quatre demi-tons plus quatre demi-tons:

Do 5aug, do mi sol#
Do 5aug, do mi sol#

On peut construire un accord de quinte augmentée de deux façons:

De façon informatique, en comptant le nombre de demi-ton. (notation demi-ton=dt)

Par exemple Ré 5aug

+4dt = fa#
+4dt = la# (et non pas sib, règle des une note sur deux)

Donc ré fa# la#

Ré 5aug ré fa# la#
Ré 5aug ré fa# la#

Ou bien de façon plus musicale.

Rappel: l’intervalle de quatre dt s’appelle tierce majeure


L’accord de quinte augmentée est constitué de deux tierces majeures superposées:

Exemple: La 5aug

la
Tierce majeure = la do#
Tierce majeure = do# mi# (et non pas fa, règle des une note sur deux)

Donc la do# mi#

La 5aug la do# mi#
La 5aug la do# mi#

2 Comments

  1. GIBAULT

    Bonjour, tout d’abord je trouve votre site génial. Il y a un aspect que j’ai du mal à comprendre : y a-t-il une notion de mineur ou majeur avec les accords de quinte augmenté ?
    Est-ce comme pour les accord de quarte ou le mineur ou majeur est indéterminé ? ou est-ce que les quintes augmenté sont majeur et les quintes diminué sont mineur ?

    En espérant vous lire bientôt.
    Cdt Paul GIBAULT

    1. Merci Paul pour “votre site génial”
      Ça fait toujours très plaisir de recevoir des encouragements.
      Il y a une zone ambiguë autour de l’accord de quinte augmentée pour une bonne raison.
      1/ Ils sont plus proches d’un accord majeur. Car ils ont une tierce majeure, 4 demi-tons. Ce sont donc plutôt des accords majeurs.

      2/ Ils n’existent pas à l’état naturel (voir harmonie cohérente, correspondance des gammes et des accords) dans les gammes majeures.
      On ne les trouve que sur le troisième degré de la gamme mineure (variante mineur harmonique et variante mélodique ascendant/mineur-majeur)
      Ils n’appartiennent donc, à l’état naturel, que dans les gammes mineures.

      Dilemme.

      Personnellement, je considère l’accord de 5aug comme un accord majeur (altéré). Il faut dire que je ne suis plus trop dans l’harmonie cohérente, j’utilise l’harmonie étendue et flottante qui est beaucoup plus riche (mais complexe à maîtriser).

      Est-ce que j’ai répondu à ta question, Paul ?
      A bientôt
      Stéphane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.