Les tonalités mineures

Pour trouver les altérations des tonalités mineures, il faut commencer par les tonalités majeures.

Ensuite, il existe une relation, une passerelle, entre majeur et mineur.

On dit qu’une gamme est le relatif mineur de la gamme majeure située trois demi-tons plus haut.

 

Réciproquement, on peut dire qu’une gamme est le relatif majeur d’une gamme mineure située trois demi-tons plus bas.

Exemple en Do majeur, le relatif mineur, (trois demi-ton plus bas) est La mineur.
Do et La mineur partagent les mêmes altérations

Exemple en Fa, le relatif mineur est Ré mineur, avec un sib.

Exemple en Mi, le relatif mineur est Do# mineur, avec fa#, do#, sol#, ré#.

Nous avons vu qu’il y avait quatre variantes de la gamme mineure.

La méthode de la gamme relative permet de trouver la variante mélodique descendante, ou mode éolien.
C’est à partir de cette variante que l’on trouvera les autres.
Il n’y a pas de raccourci direct.

Exemple:
La mineur, gamme relative de do, est la, si, do, ré, mi, fa, sol, la.
C’est le mode éolien.
Pour trouver le dorien, je dois mettre un fa#
Pour le mélodique ascendant, je dois mettre un fa#, un sol#
Pour le mineur harmonique, je dois juste mettre la note sensible, qui est le sol#.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.