La production musicale

La règle de la production musicale

Imaginons un triangle.

A chaque sommet on écrit :

Prix

Qualité

Temps passé

Dans une production musicale, vous pouvez avoir deux des trois mais pas trois :

En y mettant le prix, vous pouvez obtenir rapidement une grande qualité.
Avec les meilleurs studios, les meilleurs musiciens, etc.

Sans le prix, vous pouvez obtenir de la qualité en y passant beaucoup de temps.
Il faut aussi acquérir de la compétence, ce qui est un processus long.

Le souci fatal, c’est que si on n’a pas de temps et pas d’argent, alors… on ne peut pas obtenir une production de qualité.

Soyez lucide et tirez le meilleur parti de votre situation.


Quelques conseils :

 

Etudiez sérieusement.

Si vous n’êtes pas un étudiant en musique, vous découvrirez bientôt que vous vous limitez inutilement.

Connaissez les bases du mixage.

Pour créer et manipuler la musique, vous aurez besoin d’apprendre comment utiliser une table de mixage et autant de programmes de traitement de la musique que possible.

Si vous ne possédez pas déjà une certaine expérience dans la production sonore, un bon programme séquenceur pour commencer est Cubase.

Vous n’avez pas besoin d’être un virtuose pour être un producteur de musique, mais former votre oreille et apprendre la théorie musicale seront extrêmement bénéfique pour votre carrière.

Vous devriez aussi essayer de composer vos propres chansons.

Comprendre la musique de l’autre côté de la table de mixage vous rendra beaucoup mieux équipé pour entendre son plein potentiel.

Tenez compte de ces instruments de base.

Le piano ou le clavier.

Probablement, l’instrument le plus polyvalent pour un producteur : être capable de pianoter sur le piano est énorme.

Que vous essayiez juste de travailler sur un concept ou que vous vouliez enregistrer une accroche particulière, un piano est presque indispensable.
La guitare.

L’apprentissage de la guitare vous aidera à facilement étoffer vos accords et à devenir immédiatement pertinent pour la musique rock et pop.

La basse.

Sous-estimée, mais essentielle, la basse va vous aider à mener la section rythmique et à créer une base solide pour vos productions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.