Le renversement des accords

Qu’est-ce qu’un renversement ?

Un renversement est un accord dont la note de basse n’est pas celle qui porte son nom.

La note qui porte son nom s’appelle la fondamentale de l’accord.

Exemple, Do majeur.

La fondamentale, la note qui porte son nom, est do.

Un renversement c’est quand la note de basse de l’accord de Do majeur n’est pas un do.

Comme mi sol do:

mi sol do, premier renversement de Do majeur.
mi sol do, premier renversement de Do majeur.

L’ordre des notes du haut n’a pas d’importance.
Ce qui détermine le renversement, c’est la note de basse.

Voici un renversement identique au premier. Do majeur avec un mi à la basse:

1er renversement de Do majeur.
1er renversement de Do majeur.

On classe les renversements par numéro de rotation:

1er renversement la tierce est à la basse

2ème renversement la quinte est à la basse

3ème renversement la septième est à la basse

Exemple de Do majeur 7:

do mi sol sib = état fondamental (pas de renversement, la fondamentale est à la basse)

mi sol sib do = 1er renversement,

sol sib do mi = 2ème renversement

sib do mi sol = 3ème renversement

Voici des exemples pour vous rappeler que seule la note de basse détermine le renversement. L’ordre des notes du haut n’a pas de signification.

2ème renversement de Do7 car c'est un sol à la basse.
2ème renversement de Do7 car c’est un sol à la basse.
3ème renversement de Do7 car c'est un sib à la basse.
3ème renversement de Do7 car c’est un sib à la basse.

L’utilisation des renversements est indispensable pour obtenir des enchainements d’accords diversifiés et fluides, comme nous le verrons plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.