Le renversement des accords

Qu’est-ce qu’un renversement ?

Un renversement est un accord dont la note de basse n’est pas celle qui porte son nom.

La note qui porte son nom s’appelle la fondamentale de l’accord.

Exemple, Do majeur.

La fondamentale, la note qui porte son nom, est do.

Un renversement c’est quand la note de basse de l’accord de Do majeur n’est pas un do.

Comme mi sol do:

mi sol do, premier renversement de Do majeur.
mi sol do, premier renversement de Do majeur.

L’ordre des notes du haut n’a pas d’importance.
Ce qui détermine le renversement, c’est la note de basse.

Voici un renversement identique au premier. Do majeur avec un mi à la basse:

1er renversement de Do majeur.
1er renversement de Do majeur.

On classe les renversements par numéro de rotation:

1er renversement la tierce est à la basse

2ème renversement la quinte est à la basse

3ème renversement la septième est à la basse

Exemple de Do majeur 7:

do mi sol sib = état fondamental (pas de renversement, la fondamentale est à la basse)

mi sol sib do = 1er renversement,

sol sib do mi = 2ème renversement

sib do mi sol = 3ème renversement

Voici des exemples pour vous rappeler que seule la note de basse détermine le renversement. L’ordre des notes du haut n’a pas de signification.

2ème renversement de Do7 car c'est un sol à la basse.
2ème renversement de Do7 car c’est un sol à la basse.
3ème renversement de Do7 car c'est un sib à la basse.
3ème renversement de Do7 car c’est un sib à la basse.

L’utilisation des renversements est indispensable pour obtenir des enchainements d’accords diversifiés et fluides, comme nous le verrons plus loin.

12 Comments

  1. CHRISTOPHE

    Bonjour Stéphane,
    Tout d’abord, un grand merci pour la qualité de ton site.
    Voici mon questionnement :
    L’accord de Si mineur 7 est composé des notes SI . RE . FA # . LA
    Or, si je joue les notes dans l’ordre suivant : RE . FA # . LA . SI sur mon clavier , il m’indique que j’ai joué l’accord de RE6.
    J’ai bien compris que l’accord de Si mineur 7 avait les mêmes notes que l’accord de Ré 6 mais comment trouver le renversement de Si mineur 7 ?
    Je te remercie par avance pour ta réponse.

    1. Bonjour Christophe.

      Tu as bien le renversement de Sim 7.
      Oui, c’est perturbant parce que les mêmes notes peuvent se chiffrer de plusieurs façons.
      Et il n’y a pas de règle fixe pour dire si c’est Ré6 ou le renversement de Sim7.
      C’est le contexte et le style de la musique qui fait la différence.
      Ré 6 c’est un accord de Ré qui a une coloration par une note ajoutée.
      Le renversement de Sim7 aura le fonctionnement harmonique d’un accord de Sim7.
      Pourtant il s’agit des mêmes notes.
      Pas évident, n’est-ce pas ?
      A l’oreille, c’est différent, sur le papier, c’est la même chose.

      De la même façon, les règles du classique sont différentes des règles du jazz qui sont différentes des règles du rock…
      Mêmes accords, contexte et style différent.

    1. Bonjour,

      L’un a une septième mineure et l’autre une septième diminuée.
      Si je pars d’un do, alors Domin 7 5dim c’est do mib solb sib
      Do dim7 c’est do mib solb sibb (la)
      On dit souvent demi diminué pour le m7b5 avec un rond barré
      et diminué pour le dim7 avec un rond

  2. Regis

    Bonjour, comment fait-on pour reconnaître sur une partition qu’un accord est renversé ? Est-ce qu’il y a une astuce ?
    Car je suis débutant et quand je vois un mi à la basse mon réflexe est de penser que c’est un accord de mi et non un accord de do. (dans le cas du renversement de l’accord de Do majeur par exemple).
    Merci d’avance pour votre réponse.

    1. Bonjour Régis.
      C’est une bonne question.
      Il n’y a pas de règle absolue ou infaillible.
      Une partie doit être confirmée à l’oreille et surtout en fonction du contexte.
      Cependant, quand il n’y a pas de quinte mais une sixte. En partant d’un do, il n’y a pas de sol mais un la, il est probable qu’il s’agisse d’un renversement. Dans ce cas, c’est la sixte qui donne le nom de l’accord.
      Quand il n’y a pas de quinte mais une quarte, c’est le deuxième renversement (plus rare). En partant d’un do, il n’y a pas de mi et de sol mais un fa et un la. Dans ce cas, c’est un accord de Fa.
      Ces règles simples s’appliquent pour des musiques simples, pop, variété, rock, etc. Ce n’est plus valable en jazz car les accords sont complexes et demandent une analyse avancée. Il arrive, en musique avancée, que plusieurs chiffrages d’un même accord soient possibles. Dans ce cas, on choisit en fonction de la logique du contexte.
      Ne t’inquiète pas. Dans les musiques simples, les règles énoncées suffisent.
      Est-ce que j’ai bien répondu à ta question ?
      Stef

    1. Bonjour Kiri, merci pour ta remarque.
      Voici la convention : lorsqu’on dit en français Do majeur 7, c’est le Do qui est majeur, pas la septième. Sinon, on dirait Do majeur ème majeure. Il est vrai, qu’en général, on dit Do et non-pas Do majeur. Je suis d’accord avec toi.

      Il ne faut pas confondre avec les anglais qui mettent les qualificatifs avant le nom. Major 7 ou M7 pour 7ème majeure en français ou 7M.
      Je pense que c’est de là que vient la confusion.

      En anglais ta remarque est juste, Do M7 signifie do mi sol si bécarre. Mais ici, j’ai écrit cette page en orthographe française.
      Je ferai attention à être plus clair les prochaines fois.
      Merci pour ton commentaire, Kiri.
      Stef.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.