Joachim Makk – Compositeur de MAO

Joachim Mac - Compositeur de MAO

Joachim – de son nom de scène Joachim Makk – est auteur compositeur interprète, spécialisé dans le domaine du rap. Passionné par la musique depuis sa jeunesse, il a déjà monté son label indépendant intitulé « Tout simplement musique », pour lequel il a sorti un projet avec un ami.

Biographie

Né à BRAZZAVILLE de parents CONGOLAIS, JOACKIM MAKK est arrivé à l’âge de 11 ANS à Créteil en banlieue parisienne. C’est à sa mère, aide-soignante, que revient la charge de l’élever. A Argenteuil, autre ville de banlieue où sa famille s’est installée, le futur rappeur découvre le rap avec le titre Protect Ya Neck du groupe mythique Wu-Tang Clan .
Il intègre le groupe A.C.A (Afrique Contre Attaque) en 1995 et rencontre Foli avec lequel il crée le groupe Valeur Absolue. Après des petites apparitions sur scène devant un public toujours conquis, JOACKIM MAKK prend sa vie de rappeur un peu plus au sérieux.
En 1996 il intègre un des meilleurs groupes de son quartier Cash Lyrics (sous le label Lusafrica (BMG)) composé de Alto et PRODTOO avec qui il sortira un maxi 4 titres, avec les participations de O.S.F.A (ex-Royal Squad), O.F.X (Saïan Supa Crew), Medar et Merlin.
Le succès de ce premier opus conduit le groupe Cash Lyrics à enregistrer un album avec les participations de Diam’s, Princesse Anies, Fabe et Koma, en 1999. Parallèlement le groupe participe à divers projets et fait ses vrais débuts sur scène en faisant les premières parties de KDD, Busta Flex et Saian Supa Crew…
Joachim a également enregistré un album à 18 titres avec des featurings de Diams, Princesse Agnès, et d’autres personnalités célèbres pour le label LUSAFRICA.
LE 11 septembre 2009 JOACKIM MAKK sort en solo son premier album VOIS PLUS LOIN en toute indépendance.
Aujourd’hui JOACKIM MAKK collabore avec Jimmy Jay (ancien producteur de CLAUDE MC SOLAAR) pour son nouvel album qui sortira en digital fin 2018.

Chez Studio Capitale

Concernant son choix de se tourner vers Studio Capitale, Joachim voulait apprendre comment fonctionnaient les logiciels de musique. Son premier objectif était de pouvoir enregistrer chez lui, car il aime pouvoir appliquer son inspiration dès qu’elle arrive. Il avoue que la MAO facilite ce processus de création, qui devient plus spontané.

De plus, limité seulement à sa maîtrise des samplers et n’ayant pas pris de cours de musique auparavant, Joachim n’arrivait pas à composer directement avec le piano. Il a ainsi pu apprendre les accords et leur harmonisation, ce qui l’a beaucoup enrichi dans sa musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.