Les harmonies flottantes

L’harmonie flottante

Les harmonies flottantes sont utilisées en musique de film car elles permettent de créer des ambiances mystérieuse et intrigantes.

Une harmonie est dite “flottante” quand elle comprend une suite d’accords qui n’appartiennent pas à une tonalité sans être non plus une modulation transitoire (emprunt) ou définitive.

Le plus souvent, les harmonies flottantes ne changent pas la tonalité de départ mais c’est libre.

Par exemple, dans le thème d’Indiana Jones, les deux accords, Dom et Fa#min n’appartiennent pas à une tonalité unique. Ils ne sont pas non-plus une modulation.

De la même façon, la deuxième partie, Dom Labm Mibm Solm Sibm Rébmin/fab n’appartiennent pas à une tonalité unique. Ils ne sont pas non-plus une modulation.

Les accords peuvent être choisis sans critères mais le plus souvent, leur note aigüe suit un dessin mélodique particulier.

Voici quelques exemples d’harmonie flottantes :

  • Exemple 1 :

Le thème d’Harry Potter est en Mi mineur, John Williams insiste sur le Mi mineur durant toute l’oeuvre afin que l’auditeur comprenne qu’il s’agit de la tonalité principale. On commence en Mi mineur et on termine également en Mi mineur.

Malgré l’accent sur cette tonalité, John Williams utilise des harmonies dites “flottantes” qui apportent de la magie.

Harmonies flottantes dans harry potter

Dans l’extrait relevé, les harmonies flottantes sont : Sol mineur; Fa mineur; La mineur; Fa dièse 7, Mim.

En Mi mineur, il n’y a pas de Solm, ni de Fa mineur. Leur présence ici est typique de l’harmonie flottante, très différente de la technique des emprunts ou modulation.

Remarquons ici la cadence Fa#7 Mim qui est originale. En fait, il s’agit d’une cadence II V I, sauf que le V est oublié. Ce qui nous donne une impression de cadence II I.

C’est ici la signature d’un grand maitre de musique. De même, l’enchainement ci-dessus existe la seconde fois avec un Mim à la place du Lam : Solm, Fam, Mim, Fa#7, Mim

 

  • Exemple 2 :

Le thème de Marion dans Indiana Jones [Sol majeur].

Cette section en Sol majeur varie beaucoup dans les couleurs harmoniques : La diminué; Mi mineur; Do mineur; La7 diminué. Fa dièse majeur et Ré majeur sont des harmonies flottantes.

Harmonies flottantes dans le thème de Marion

 

  • Exemple 3 :

La scène “The Map Room” dans Indiana Jones. La tonalité principale est Do mineur.

Première partie : Do mineur; Fa dièse mineur; Do mineur.

Deuxième partie : Do mineur; Sol dièse mineur; Mi bémol mineur; Sol mineur; Si bémol mineur; Ré bémol mineur sur basse mi (fab).

Il y a une montée en tierce à partir du Mi bémol mineur : Mi bémol mineur ; Sol mineur ; Si bémol mineur ; Ré bémol mineur.

Harmonies flottantes dans Indiana Jones

  • Exemple 4 :

L’oiseau de feu de Igor Stravinsky (partie finale)

Une harmonie flottante dans l'oiseau de feu de StravinskyLa voix du haut descend par chromatisme (par demi-ton) et la voix du bas fait un pattern régulier à la tierce majeure et mineure. Pattern sur deux mesures à la basse.

Cette partie comporte de nombreuses harmonies flottantes qui ne font pas partie d’une tonalité fixe avant la conclusion en Si majeur :

Mesure 1 : Ré dièse mineur (Ré dièse – Fa dièse – La dièse)

Mesure 2 : Fa majeur (Fa – La – Do)

Mesure 3 : Sol dièse mineur (Sol dièse – Si – Ré dièse)

Mesure 4 : accord de septième diminué (Do double dièse – Mi dièse – Sol dièse – Si)

Mesure 5 : Mi majeur (Mi – Sol dièse – Si)

Mesure 6 : Sol mineur (Sol – Si bémol – Ré)

Mesure 7 : Fa dièse mineur (Fa dièse – La – Do dièse)

Mesure 8 : Fa septième de dominante (Fa – La – Do – Mi bémol)

Mesure 9 : accord de neuvième sur basse Ré (Ré – Fa# – La – Do – Mi)

Mesure 10 : Fa septième demi-diminué (Fa – La bémol – Do bémol – Mi bémol)

Mesure 11 : Sol majeur (Sol – Si – Ré)

Mesure 12 : Si bémol mineur (Si bémol – Ré bémol – Fa)

Mesure 13 : La mineur (La – Do – Mi)

Mesure 14 : Si majeur (Si – Ré – Fa)

Mesure 15 : accord de Si septième altéré (Fa bécarre)

Mesure 16 : Sol dièse quinte diminuée septième majeure

 

  • Exemple 5 :

Dream within a dream – Hans Zimmer

 

Une boucle flottante dans Inception de Hans Zimmer

Pour exprimer le mystère du rêve, Hans Zimmer utilise une boucle de quatre accords :

Mim, Mib/sol, Do, Lab 7M.

Première remarque, ces accords n’appartiennent pas à une tonalité, ils sont donc flottants.

La note sol est commune à tous les accords.

Ensuite, il y a une mélodie qui se crée par des demi-tons, mi, mib, mi, mib.

Cela nous donne une sensation de logique, ces accords vont bien ensemble malgré qu’il n’appartiennent pas à une même tonalité.

 

Les harmonies flottantes sont au programme du stage intensif en ligne de compositeur de musique de film, pour les compositeurs qui souhaitent se professionnaliser.